La liberté d’instruction n’est pas négociable, c’est un droit inaliénable.

Accueil > Actions > (2006-2007) Education : NON au licenciement des parents ! > Les Parents n’ont pas démissionné !

Les Parents n’ont pas démissionné !

Ils ont obtenu le retrait de deux amendements visant à supprimer l’instruction en famille.

samedi 27 janvier 2007

Le 5 janvier 2007, MM. Fenech et Vuilque déposent deux amendements dans le cadre du projet de loi réformant la protection de l’enfance.
Ces amendements visent directement la liberté d’enseignement.
L’amendement n°127 obligerait les familles, qui font le choix de l’instruction à domicile, à justifier de raisons réelles et sérieuses, laissées à la seule appréciation d’un inspecteur académique.
L’amendement n°128 imposerait aux familles le recours à l’enseignement à distance.

Le Collectif Pour la Liberté d’Instruction a, dès le 8 janvier, rédigé un communiqué qui a été envoyé le jour même à Madame la Rapporteure, Valérie Pécresse. Ce communiqué a ensuite été diffusé, dans la nuit du 8 au 9 janvier, à un grand nombre de députés et de journalistes.

Le mardi 9, au matin, le ministre de la Famille, Monsieur Philippe Bas, déclarait dans une dépêche AFP son opposition à ces deux amendements. Un courrier a été adressé le mercredi 10 janvier, au nom du Collectif, au ministre de l’Éducation, Monsieur Gilles de Robien, pour lui demander de s’exprimer sur le sujet.
Les amendements ont été rejetés, le jeudi 11 janvier, aux alentours de 1 heure.

Les parents, représentés par le Collectif Pour la Liberté d’Instruction, ont su montrer toute leur détermination à faire respecter leur droit à la liberté de choisir, avec leurs enfants, le mode d’instruction qui leur convient... Une détermination toujours entretenue par la mise en place d’actions locales et nationales.